Publié le

Peut-on prédire les personnalités futures des poulains ?

poulain
Share

Avec les poulains, on ne sait jamais vraiment ce que l’on va obtenir. Certains d’entre eux collent comme de la colle à maman jour et nuit, tétant toutes les cinq minutes ou moins, semble-t-il. D’autres galopent loin de maman, à tel point que vous avez peur de les perdre. Certains passent des heures à sauter et à jouer avec tout le monde et tout ce qui est possible. D’autres encore ont tendance à passer leurs journées à observer leur monde comme un futur philosophe.

Le développement de la personnalité des poulains

Ce que nous voyons chez ces bébés chevaux sont les premières expressions d’une personnalité en développement. Et les comportementalistes équins français ont appris que ce sont des signes clairs de la personnalité adulte du cheval – et même de sa capacité d’apprentissage – à venir.

Les jeunes poulains présentent des différences de comportement en termes d’utilisation de leur temps et de leurs relations avec leurs mères

Ces différences sont des indicateurs de certains traits de la personnalité adulte tels que la susceptibilité aux émotions (peur) et la grégarité (sociabilité avec d’autres chevaux), ainsi que de la capacité d’apprendre une nouvelle tâche et de la mémoriser. Il semble donc possible de prédire certaines caractéristiques adultes avant l’âge de trois mois.

Des tests ont été réalisés :

Ils ont constaté que les poulains pouvaient être clairement divisés en profils spécifiques en fonction de la façon dont ils passaient leur temps et notamment de la distance qui les séparait de leur mère.

Par exemple, ils ont découvert que les poulains qui étaient très actifs et indépendants, et qui passaient plus de temps loin de leur mère à une plus grande distance que la moyenne (10 mètres), qui donc allaitaient moins et qui broutaient plus, étaient les mêmes chevaux qui ont montré plus tard peu de réaction à la séparation sociale.

Mais les poulains qui restaient près de leur mère la plupart du temps (moins d’un mètre), allaitaient fréquemment et broutaient moins étaient les chevaux qui, à l’âge de 3 ans, avaient de fortes réactions négatives à la séparation sociale et avaient plus de difficulté à apprendre et à mémoriser.

 

 

Une réflexion au sujet de « Peut-on prédire les personnalités futures des poulains ? »

  1. sujet tres interessant et plein de bonnes infos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *