Matériel d’équitation

Home / Matériel d’équitation

Matériel à acheter au départ.

Acheter un cheval dit aussi acheter le matériel nécessaire pour la monte ainsi qu’à l’écurie.

Vous pouvez commencer à acheter le matériel avant l’achat du cheval. Toutefois, il est préférable d’attendre de connaître la morphologie et les besoins de votre futur cheval concernant principalement la selle et les enrênements. Voici une liste non exhaustive du matériel que vous aurez besoin.

• LA SELLE

Il existe de nombreux types de selle. Vous en trouverez en synthétique et en cuir mais il y a bien sûr une différence de prix.

• TAPIS ET AMORTISSEUR

Vous pouvez choisir votre tapis de selle selon vos goûts. Sachez qu’il en existe pour la pratique du dressage : comme pour la selle, les quartiers sont plus longs. L’amortisseur n’est pas obligatoire. Tout dépend du dos de votre cheval mais il est conseillé d’en mettre un, de préférence si vous pratiquez le saut d’obstacles. Pour en savoir plus, consultez la page Tapis et amortisseur.

• FILET, MORS, ENRÊNEMENTS

Chaque cheval à une bouche différente et il est important de bien choisir son mors. Vous pouvez demander à l’ancien propriétaire avec quel mors le cheval avait l’habitude de travailler. C’est le même cas pour les enrênements (facultatifs) : certains chevaux auront besoin d’être travaillé avec un gogue, des rênes allemandes, une martingale… il existe de nombreux types d’enrênements, que vous pouvez utiliser mais pas obligatoirement à chaque séance. Beaucoup de chevaux n’ont pas besoin d’enrênement s’ils sont habitués à travailler sur la main.

• PROTECTIONS

Guêtres, protèges-boulets, bandes de polo, bandes de travail, cloches etc. Ces protections servent à protéger les membres de votre cheval au travail mais elles ne sont pas obligatoires. Elles sont recommandés lorsque vous faites des compétitions notamment du concours complet ou du saut d’obstacle. Si vous avez un cheval qui se méjuge, c’est-à-dire que la trace des postérieurs dépasse celle des antérieurs, le cheval peut « se marcher dessus » et dans ce cas, le port de cloches est recommandé.

• LICOL ET LONGE

Un licol et une longe est bien sur indispensable.

• COUVERTURES

Le port d’une couverture en hiver est important, surtout pour un cheval tondu. Un cheval au pré nécessite une couverture imperméable pour le protéger de la pluie. Pour l’été, vous pouvez achetez une chemise séchante (« nids d’abeille ») pour protéger le cheval du vent après le travail dans le cas où il transpire ou si vous avez douché l’intégralité de son corps.

• COUVRE-REIN

C’est une couverture utilisée lors de la monte, lors du travail du cheval. Vous en trouverez des polaires, des imperméables et les deux combinés.

• SOINS

bétadine, coton/compresses, cicatrisant, émouchine (produit contre les mouches) etc. Si votre cheval a des blessures superficielles, vous pouvez les soigner avec de la bétadine appliquée grâce à un coton ou des compresses. L’émouchine protège votre cheval contre les mouches et divers insectes durant l’été. Vous pouvez en acheter ou en préparer par vous-même. De nombreuses recettes existent sur le web.

• PANSAGE

Cure-pieds, étrille, bouchon, brosse douce, brosse américaine, graisse pour sabots etc.

• MATÉRIEL DE LONGE

Si vous souhaitez travailler un cheval à la longe, vous pouvez avoir besoin d’un surfaix si le cheval nécessite un enrênement, une grande longe, un bridon (ou le filet habituel) et une chambrière.

• GRAISSE POUR CUIR

Si vous possédez du matériel en cuir, il est nécessaire de le graisser régulièrement pour ne pas que le cuir durcisse.

Vous cherchez du matériel ? N’hésitez pas à consulter le site Socheval et Top-Equi (qui propose aussi des annonces de chevaux et fiches conseils) ! Vous trouverez toutes sortes de matériel : pour vous, votre cheval, l’écurie, soins, alimentation, livres et cadeaux.