Posted on Laisser un commentaire

Les soins essentiels à prodiguer à un cheval

Share

Prendre du temps pour s’occuper de son cheval est essentiel pour lui assurer les meilleurs soins possible et garantir sa bonne santé. Découvrez les différentes étapes nécessaires pour prendre soin de vos chevaux à travers cet article.

Les soins relatifs à la santé du cheval

Des gestes indispensables sont à effectuer sur votre cheval, mais certains soins sont à faire en addition, selon la saison.

Prendre soin de ses dents régulièrement

Un cheval broute de l’herbe en moyenne 15 h par jour. De ce fait, ses dents sont exposées à des risques d’usure, même si elles poussent tout au long de sa vie. Il faut ainsi accorder un point d’honneur à la dentisterie équine. Le délai d’un contrôle dépendra de la taille et de l’âge de votre cheval. Toutefois, il est conseillé de faire appel à un dentiste équin au moins 1 fois par an pour effectuer ces contrôles dentaires.

La dentisterie équine joue surtout un rôle de prévention pour détecter d’éventuels problèmes plus graves chez votre cheval. Plusieurs outils et instruments sont à la disposition du professionnel qui va procéder : il peut choisir d’utiliser du matériel électronique ou manuel selon sa technique, tout en prenant soin de ne pas heurter l’animal.

Il est à noter qu’un cheval qui reçoit des soins dentaires n’a pas forcément besoin d’être mis sous sédatif. Il peut juste avoir besoin d’être réconforté pendant la procédure. Pour maintenir la bouche du cheval ouverte, le dentiste va placer un ouvre-bouche appelée « pas-d’âne ». Il effectuera un examen visuel et manuel sur la tête et la mobilité de la mâchoire. En général, une visite dure de 15 à 20 minutes et sera sans douleur pour l’animal.

soin cheval

Prendre soin du cheval en hiver

Cela peut paraître anodin pour certains, mais les changements de saison sont plus compliqués pour les chevaux. Des soins adaptés sont donc essentiels en fonction du temps.

L’hiver est beaucoup plus rude, et à la fin de l’été, les poils des chevaux deviennent plus longs et touffus. Si votre cheval travaille souvent en extérieur, ce type de pelage est adapté puisqu’il aidera l’animal à mieux supporter les basses températures. Tandis que s’il s’agit d’un cheval d’intérieur, il est plus conseillé de le tondre. Celui-ci transpirera beaucoup et vous devrez effectuer son nettoyage plus fréquemment. Avant de tondre, passez un coup de brosse pour retirer la poussière et autres saletés. Cette première étape permettra à la tondeuse de faire plus facilement son travail. Avec un bouchon, enlevez le reste de poils pour ne pas piquer votre monture sous sa couverture. Vous pouvez imperméabiliser celle-ci avec des produits spécifiques disponibles dans le commerce.

Pour entretenir les sabots en hiver et prévenir la basse température, vous pouvez utiliser un durcisseur. Ce type de produit est à appliquer sur la fourchette, en dessous du sabot de votre cheval. Des graisses à base de plantes peuvent également être appliquées pour soigner et prévenir les infections situées dans cette zone.

La routine équestre de l’été

Pour ne pas souffrir de la forte chaleur estivale, il vaut mieux laisser le cheval dans son box la journée. Vous pourrez le sortir à l’extérieur une fois que la température aura baissé.

N’oubliez pas d’appliquer un produit contre les tiques sur certaines zones précises de votre cheval. Il s’agit du creux des épaules, le creux des cuisses, ainsi que les oreilles. Cela permettra de protéger l’animal des désagréments de ces parasites, mais aussi des mouches.

En été, les sabots du cheval sont confrontés à la sécheresse. Il faut donc préserver la souplesse naturelle de la corne. Pour cela, vous devez utiliser de l’onguent blanc et non pas le noir adapté à l’hiver. Ce produit est à appliquer tous les jours, ou au minimum 2 à 3 fois par semaine. Après les efforts, il faudra sécher votre cheval pour enlever la transpiration. Pour ce faire, utilisez de la paille ou bien tout simplement une serviette.

Il faut aussi soigner l’hydratation de vos chevaux en mettant toujours à leur disposition un bac d’eau. Donnez-leur également des fruits et des légumes qui sont riches en eau.

S’intéresser au côté esthétique du cheval

Au-delà des gestes primordiaux pour la santé de votre cheval, il est nécessaire d’assurer une bonne hygiène à celui-ci.

Garantir la propreté de son cheval

Les chevaux sont très énergiques et de ce fait, se salissent vite. L’hygiène de votre cheval est donc un geste indispensable, au-delà du simple côté esthétique.

Effectuer un pansage complet en hiver est plus conseillé pour que le cheval ne tombe pas malade en attrapant froid. Pour l’été, il est préférable d’opter pour une douche entière. Vous pourrez trouver sur le marché des shampoings spéciaux pour cheval. Faites votre choix en fonction de la couleur de votre animal, mais aussi de ses allergies ou bien sa sensibilité. Des démêlants pour pouliches existent également afin de rendre la crinière plus douce et brillante. Ne prenez pas le risque d’utiliser des produits pour les humains sur votre cheval pour lui éviter des allergies !

Au moment du brossage, il vaut mieux tenir la sangle de votre cheval entre vos mains pour prévenir des mouvements de tête. À la fin du pansage, passez un petit coup de brosse en chenil pour attraper les poils.

Prendre soin des membres du cheval

Pour l’aspect esthétique, il faut mieux utiliser du vernis pour sabot. À l’opposé du graissage basique, celui-ci fera juste briller les sabots de votre cheval sans risque que du sable s’accroche. L’oignon peut également être une alternative naturelle. En plus de jouer le rôle d’antiseptique, il va éloigner les insectes et respecte la couleur naturelle du sabot de votre animal.

La ferrure du cheval est aussi très importante pour éviter l’usure prématurée de la corne surtout sur sol dur. Les fers à cheval peuvent être nécessaires pour corriger des problèmes orthopédiques.

De temps en temps, pensez à faire des massages dans le dos et sur les tendons du cheval. La bonne méthode ? Suivez le sens de la fibre du muscle afin de le décontracter après les efforts. Effectuez la même chose pour la colonne vertébrale, mais avec le doigt cette fois. Il appréciera beaucoup !

Que ce soit les gestes basiques au quotidien, des soins hebdomadaires ou le contrôle dentaire annuel, toutes ces étapes visent à assurer une meilleure qualité de vie à votre cheval.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *