Posted on Laisser un commentaire

Un officiel s’est retrouvé blessé

chuté starter

chuté starter

Un officiel s’est retrouvé blessé dimanche après-midi ! C’était à l’hippodrome Royan Atlantique, Denis Laborit, le starter (chargé de donner le départ des courses) a lourdement chuté du promontoire.

La chute fut provoquée par un cheval après avoir éjecté son jockey au départ de la course. Celui-ci a violemment foncé dans la structure où se trouvait le starter. 

Bilan : une fracture au niveau d’une épaule, ainsi que plusieurs côtes cassées

Posted on Laisser un commentaire

Invitations aux Soirées Afterwork avec un Cocktail offert à l’hippodrome de Vincennes !

hyppodrome vincennes

soirée hippodrome de Vincennes

Bonjour à tous ! 

Aujourd’hui avoirsoncheval.fr livre son premier bon plan ! 

Des invitations pour les soirées afterwork à l’hippodrome de Vincennes avec au programme : 

  • Cocktail offert
  • 7 courses de chevaux 
  • Visite des écuries
  • Simulation de course 

Tout un programme gratuit pour deux personnes vous attend ! 

Foncez sur ce lien pour réserver vos places : http://www.vincennes-hippodrome.com/fr/evenement/afterwork/

A bientôt pour de nouveaux bons plans.

Posted on Laisser un commentaire

Manifestation de la filière équestre contre les paris en direct !

http://www.avoirsoncheval.fr/wp-content/uploads/2017/03/filière-équitation-manifestation.jpg
filière équestre manifestation 2
Une mobilisation impressionnante depuis la porte Dorée jusqu’à la place des Bataillons du Pacifique.

A Paris, la filière équestre manifeste contre les paris en direct (de la Française des Jeux). Regroupant ainsi les vétérinaires, les jockeys, les maréchaux ferrants, entraîneurs  et autres cavaliers amateurs / professionnels.

Il faut savoir que la filière équestre emploie un peu plus de 180 000 personnes dans toute la France. L’avenir de la filière équestre pourrait être menacé à cause de la mesure prise par notre gouvernement. En effet, le ministère de l’Économie a autorisé à la Française des jeux de mettre en place dans les différents points de vente le « live betting ». Ce système de pari en direct a un franc succès car les cotes sont évolutives en fonction de la compétition.

Le problème qui se pose est qu’une partie de ces revenus n’iront pas au PMU qui finance les courses, les éleveurs, la recherche vétérinaire… Jusqu’à aujourd’hui, environ 45 millions d’euros des recettes du PMU étaient reversés à la filière équestre.

La manifestation su faire réagir le ministère de l’Économie qui a annoncé la suspension du « live betting ».

Réduire le taux de TVA ?

Le comité de la filière cheval ne souhaite pas s’opposer au « live betting » mais estime que la décision est trop soudaine et inacceptable. Pour le comité, l’État doit être garant de ‘équilibre des différentes filières. Et cette mesure bafoue sa mission publique en excluant la filière cheval qui compte 180 000 emplois.

En dehors de cette manifestation, les 700 000 licenciés de la FFE (fédération française d’équitation) demandent un retour d’un taux de TVA réduit dans leur secteur.

Avec l’application du taux normal à 20%, les effets sont désastreux. De multiples centres équestres ont du fermer, et une baisse conséquente du commerce de chevaux a lieu. A l’inverse d’autres disciplines, l’équitation souhaite réellement se démocratiser mais malheureusement, il y a des énormes coûts dû à l’entretien des animaux.