Les balades équestres

Home / Les balades équestres

Si vous pouvez faire des balades, le cheval s’en réjouira donc ne soyez jamais trop dure avec lui. C’est après tout son milieu naturel. Lors de votre première balade équestre, il est préférable d’être accompagné pour découvrir les environs et s’assurer que votre cheval est gérable.

Les balades sont une sensation de liberté. Cela peut renforcer votre confiance en vous et en votre cheval. Elles sont très bénéfiques autant sur le point physique et mental du cheval. Partir pour une longue balade, faire de petits trottings permettrons de rendre votre cheval plus endurant et apte à évoluer dans différents milieux. Il découvre la nature et apprendra à gérer ses peurs donc n’hésitez pas à vous rapprocher d’objets dont il craint. Si c’est un bruit lointain, marchez-le pour faire en sorte qu’il n’y fasse pas attention.

Il est conseillé de travailler votre cheval à l’extérieur notamment sur le plat : travailler les cessions, les épaules en dedans sur de petits sentiers ou dans un champ. Cela lui permettra d’améliorer sa concentration au fur et à mesure des séances en extérieur car petit à petit, il fera abstraction des bruits environnants. Sauter des troncs, passer des contre-hauts et contre-bas, traverser des ruisseaux permettrons à votre cheval de sauter toutes sortes d’obstacles. Il sera donc moins impressionné par les obstacles des parcours de compétition.

Conseil : Mettez un licol en dessous votre filet et attaché la longe autour de l’encolure. Vous pourrez la tenir en cas de moments inattendus ou de grands galops. Equipez votre cheval de guêtres et cloches. Mieux vaut perdre une guêtre que prendre le risque que le cheval se blesse. 

Renseignez-vous auprès de son ancien propriétaire si votre cheval a déjà fait de la balade et s’il est craintif. Certains chevaux peuvent être difficiles à gérer.

Comme la monte en carrière, il faut un minimum d’échauffement. Vous pouvez trottez 10 minutes en carrière ou alors au début de la balade quand le sol n’est pas trop dur. Il est vivement recommandé de ne pas trotter sur tout ce qui est route de goudron. Galoper est totalement dangereux car ce genre de sol est glissant, surtout si votre cheval a des fers. De plus, vous devez considérer le passage d’automobiles, vélos et piétons. Vérifiez toujours le terrain avant de trotter ou galoper. Il ne doit pas y avoir de grosses pierres, de morceaux de verre. Regardez toujours à droite et à gauche avant de traverser une route et faites attention aux périodes de chasse ainsi qu’aux espaces réservés aux chasseurs.

En cas de visibilité réduite, il est recommandé de mettre un gilet fluorescent. Il existe également des tapis et guêtres phosphorescents pour les chevaux. Munissez-vous de votre téléphone portable en cas d’urgence.

Si votre cheval est très craintif et/ou nerveux, vous pouvez commencer par faire des balades en main calmement puis faire des séances de longe dans un espace plat.